Follow Us:

HomeLivres imprimésCONNAISSANCESL’Invasion des majuscules

L’Invasion des majuscules

Livrel (ePUB, Tatouage), 153p.

(Recherches africaines) – ISBN: 978-2-37015-634-1

Prix : 2000 F CFA (3,00 euros).

 

Auteur : Chindji Kouleu

Enseignant

Catégorie :

Description

ERésumé

Ce manuel est le fruit du développement d’une conférence prononcée à l’Amphi 100 de l’École supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication en avril 2000 dans le cadre des activités culturelles de notre pédagogie de redressement. Elle s’adressait en particulier aux élèves journalistes et aux éditeurs. Lors des discussions qui se sont ensuivies, tous les participants ont conclu que le thème de cette conférence convenait à tous les publics, sans aucune exception. Il s’agit en fait d’un chapitre de notre cours de secrétariat de rédaction.

Les règles d’emploi des majuscules ont été très simplifiées en allemand. Il en est relativement de même en anglais. Malheureusement tel n’est pas le cas du français. La tâche se complique d’autant que les grammaires françaises ne s’en préoccupent pas outre mesure. La dizaine de grammaires de la langue française que nous avons consultées jusqu’ici passent allègrement sur le cas de l’emploi des majuscules et laissent par-là entendre qu’il s’agit en quelque sorte d’une règle aisée. En tout cas toutes font comme si cet emploi allait de soi. Or la pratique quotidienne nous prouve le contraire. De plus les ouvrages sur l’emploi des majuscules ne courent pas les rues. Voilà la raison pour laquelle chaque usager en fait à sa tête.

Exergue

« Bien des gens s’imaginent que la majuscule exprime la majesté, traduit le respect, et se croiraient mauvais patriotes s’ils n’écrivaient pas le nom commun le français (la langue) et l’adjectif français avec une majuscule. D’autres, sous l’influence sans doute de l’allemand, qui  l’emploie pour signaler tous les substantifs, ont tendance à en abuser. Bon nombre avec contraire, à  l’instar des  fantaisies hypsographiques à  la mode, la négligent cavalièrement. Or, l’emploi de la majuscule répond à des règles précises ».